Ahmed Khalifa Niasse à Me Abdoulaye Wade : « Tu es le père de la République… »

Le pape du Sopi vient d’être déclaré père de toute la République Sénégalaise. Et, la déclaration ne vient pas d’un n’importe qui. C’est une « grande gueule » qui a parlé, qui a d’ailleurs l’habitude des micros et des caméras. Ahmed Khalifa Niass, en l’occurrence, s’est prononcé à partir de son palais situé non loin de l’Université Cheikh Anta Diop où Wade lui a rendu visite ce mardi soir. Lorsqu’alors les Etats-Unis éternisent leur « Oncle Sam », le grand-frère du défunt Sidy Lamine Niasse plébiscite Wade comme père spirituel des Sénégalais: « vous avez des foules de fils spirituels », a-t-il déclaré.

Ahmed Khalifa Niasse à Me Abdoulaye Wade

Au moment où Macky Sall renie son ancien père Wade, emprisonne puis pousse à l’exil son ex petit frère Karim, tout en se préparant à un duel dans l’arène des urnes contre Idrissa Seck son « grand-frère autoritaire » d’antan, l’infatigable père, lui, continue de briller dans le cœur d’autres millions de fils. Wade, selon Ahmed Khalifa Niasse, c’est cette étoile impérieuse aux étincelles jaunes, qui brille de mille feux dans le cœur bleu des sénégalais !

Mais, ne devrait-il pas être triste au fond de lui, ce père ? En effet, qu’est-ce qui est plus attristant pour un père que de voir ses fils se quereller, se tirer dessus, s’affronter sans penser à la peine de leur père ? Un père pourtant si vieux, et qui mériterait la sympathie des fils ? Idrissa Seck, Macky, se sont-ils même une fois considérés comme son fils ? Car, à ce que l’on sache, ce sont tous des politiciens. Et, un politicien, c’est un politicien ! Et, Wade, a-t-il réellement eu un fils autre que Karim ? Les autres, peut-être, n’étaient que des pions ! Le papa, alors, n’aurait subi que les conséquences de son propre jeu.

Mais qu’importe ! L’essentiel pour maître Wade, c’est de rester père pour ses fils dont parlait Ahmad Khalifa Niasse. Abdoulaye Wade, « l’ex meneur de jeu » ainsi que le désignait récemment Bocar Sakho du journal le Quotidien, est et reste le seul El Hadj Ousseynou Diouf du champ politique. « Dioufy » qui peut l’oublier ? Ce personnage du football  Sénégalais que tous n’appréciaient pas certes, mais dont personne ne peut nier le talent. Wade et Diouf : des personnages contestables, et contestés d’ailleurs, mais qui ne cessent de séduire des cœurs ! Maitre Wade, un « ex-meneur de jeu » ? Non, c’est le ballon d’or officiellement désigné par la « grande gueule » Khalifa !

   Moussa Seck – laviesenegalaise.com

Médiation de Conakr
Le rendez-vous "Der