HomeActualitéAhmed Khalifa Niass, seul dans son combat

Ahmed Khalifa Niass, seul dans son combat

Ahmed Khalifa Niass

Le président de la République, Macky Sall, a saisi, hier, la perche que lui a tendue Médina Gounass, pour rappeler à l’ordre Ahmed Khalifa Niass. Il déclare : “En tant que président de la République, j’appelle tout le monde au calme et à la sérénité. Sans cela, le Sénégal ne pourrait conserver cette paix et cette stabilité qui le caractérisent. Ce n’est pas au gouvernement de choisir qui doit être imam ou khalife. Ce que le gouvernement peut faire, c’est de travailler avec les familles religieuses, pas de se mêler de ces genres de questions.’’

 

En fait, le chef de l’Etat était à Médina Gounass pour présenter ses condoléances au khalife Thierno Cheikh Ahmad Tidiane Ba, suite au rappel à Dieu de Thierno Abdoul Aziz Ba, porte-parole de Médina Gounass, survenu à La Mecque en août dernier. Mais, dans ce contexte pollué par les sorties répétitives d’Ahmed Khalifa Niass contre Tivaouane, le khalife de Médina Gounass a saisi l’occasion pour se démarquer totalement de ses propos.

A l’en croire, personne ne peut mettre en mal Médina Gounass et la famille de Seydi El Hadj Malick. Thierno ibn Omar, qui a parlé au nom du khalife, s’est démarqué des propos d’Ahmed Khalifa Niass qui a demandé au président Macky Sall de donner le titre de khalife général des tidianes à Thierno Ahmed Tidiane Ba de Médina Gounass. Non seulement Médina Gounass n’agrée pas cette demande, mais le khalife précise que ce dernier n’est pas leur émissaire et ne saurait parler en leur nom. Ceci étant précisé, le khalife a tenu à souligner que même le dernier né des petits-fils d’El Hadj Malick Sy est leur maître.

Selon le journal Enquête, le moins que l’on puisse dire, c’est que cette déclaration a été comme une aubaine pour le chef de l’Etat. Le Sénégal, selon Macky Sall, est un pays de croyants qui n’a pas besoin de certains clivages. “Je suis rassuré, dit-il, des propos qui ont été tenus au nom du khalife général pour apporter des éclairages entre lui et le khalife général de Tivaouane, Serigne Mbaye Sy Mansour.

En rappelant les relations étroites qui ont toujours lié les deux familles, le khalife rassure tout citoyen épris de paix’’. Selon Macky Sall, il ne s’agit pas de parler d’une personne, mais surtout d’appeler tout le monde à savoir raison garder. Il déclare : “Je ne parle de personne. Je voulais juste dire aux uns et aux autres de ne pas me mêler à des affaires de religion et de partisans.

En tant que président de la République, je suis là pour tout le monde.’’ Même s’il évite de personnaliser le débat, Macky Sall a néanmoins confié avoir joint le frère de Sidi Lamine Niass et compte le rappeler pour lui demander de travailler à maintenir la paix qui existe entre les familles.

Très inspiré, le chef de l’Etat en a aussi profité pour sermonner tous les pyromanes qui utilisent la religion. “Les fondateurs de ces confréries ont œuvré pour laisser au Sénégal ce legs dont bénéficient encore les populations ainsi que leur descendance. Nous attendons des membres de ces familles qu’ils perpétuent cette œuvre. C’est-à-dire qu’ils mènent les populations vers la droiture et la voie de Dieu’’, rapporte le journal Enquête.

Inauguration de la m
Ligue des Champions