Affaire passerelle de son avion – La Royal Air Maroc veut obtenir réparation auprès de Limak-Aibd-Summa

Royal Air Maroc - RAM

La Royal Air Maroc (Ram) veut obtenir réparation après l’endommagement de son avion CN-RGX par la Limak-Aibd-Summa (Las), gestionnaire de l’aéroport international Blaise Diagne (Aibd).
Le 21 août dernier, une passerelle a heurté l’avion de la Ram à l’Aibd. La Ram réclame plus de 355 millions Fcfa, à titre de dommages et intérêts, à la société dirigée par Xavier Mary pour les dommages de son avion.

Selon Les Échos, la Ram dit avoir, dans la lettre de réclamation financière datée du 7 janvier dernier, avoir engagé 541 443 euros pour la remise en état de l’avion. La compagnie aérienne marocaine a fixé à Las un ultimatum de 60 jours, à partir de la réception de la lettre, pour régler la note.

Le préfet de Dakar