HomeDÉPÊCHESAffaire de faux billets: Le procureur requiert deux ans dont 8 mois ferme contre le chanteur Thione Seck

Affaire de faux billets: Le procureur requiert deux ans dont 8 mois ferme contre le chanteur Thione Seck


Accusés de d’association de  malfaiteurs,  tentative d’escroquerie,  blanchiment de capitaux, et falsifications ou altérations de signe monétaire, le musicien Thione Ballago Seck et son coaccusé Alay Cissé ont fait face au juge du tribunal correctionnel de Dakar ce matin.
A  la barre, le leader du Raam Daan s’est présenté en victime : “Ça fait plus de 45 ans que je compose de la musique pour sensibiliser. Je ne comprends et je ne comprendrai jamais même dans ma tombe pourquoi on m’a amené  là.  On m’a  bluffé, on m’a marabouté, on a failli gâcher la carrière de mon fils puis on a emporté mes 85 millions. Et là où je vous parle, j’avale 14 médicaments par jour à cause de mon emprisonnement”.  
Il rembobine : “On m’a proposé une tournée européenne de 105 dates. Et c’est un  monsieur qui se nomme Joachim Cissé qui m’a apporté ce sac d’argent”.

Les avocats de Thione Seck restent persuadés que la seule décision qui s’impose est de « renvoyer » l’auteur compositeur  et son co-prévenu « des fins de la poursuite sans peine, ni dépens ». Me Ibrahima Mbengue souhaite qu’un tel jugement tiré de ce que les faits reprochés au lead vocal du Ram Daan ne sont pas établis, soit rendu. La défense estime que le père de Waly Seck est victime d’une « cabale » et d’un « complot orchestré ». 

Le chanteur et son présumé complice Alay Djité ont vécu un nouvel épisode judiciaire, devant le tribunal correctionnel de Dakar ce jeudi. Après presque cinq heures de procès, le dernier mot est revenu à la défense dans une ultime tentative pour obtenir la liberté totale du père de Waly Seck, qui a comparu libre devant le juge. 

Le président Maguette Diop a annoncé qu’il rendrait sa sentence le lundi 23 mai prochain. Le magistrat qui a jusqu’à cette date pour délibérer, se prononcera sur les exceptions soulevées ça et là. La président du tribunal a, après cinq heures de plaidoiries contradictoires, levé l’audience, face au procureur qui a requis 2 ans de prison dont 8 mois ferme contre Thione Seck et 5 ans de prison ferme contre Alay Djité.

Thione Seck s’est dit aujourd’hui victime d’une « cabale » et d’un « complot hors du commun » pour avoir « peut être dérangé certains », alors qu’il est mis en cause dans une rocambolesque affaire de faux billets. L’auteur compositeur, en pleurs, a répondu à une question de son avocat qui lui demandait l’origine des faux billets trouvés par devers lui. 
Le chanteur s’est mis à pleurer au moment de l’interrogatoire.  
Le chanteur était gagné par l’émotion, quand il a essayé de convaincre le président du tribunal de son innocence dans l’affaire de faux billets. Cet incident mineur a poussé le juge Maguette Diop à suspendre l’audience pour quelques minutes.

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

Affaire du port du v
Europa League : Arse