HomeActualitéAffaire Adjia Astou : Il ne faut pas danser au bord de l’abîme

Affaire Adjia Astou : Il ne faut pas danser au bord de l’abîme

Adjia Astou de la Télévision 7TV présente ses excuses

Que dire ? Ce qui s’est passé à la 7 TV est une dérive. Oui une attaque commise par une personne, ignorante, qui a servi des excuses, qui ne pourraient pas gommer le mal déjà commis. Il faut en revanche les accepter. Mais, ses propos laissent un goût de cendres dans la bouche de millions de Sénégalais, atterrés par des allégations aussi graves tenues en direct sur une chaîne de télévision à une heure de grande écoute. Elle est dans le même sillage que Ndoye Bane, un autre malotru, qui avait tenu aussi d’autres propos choquants sur la communauté Peul Fouta. C’était resté impuni.  Penda Ba s’était aussi rendue coupable de telles pratiques. Ça devient contagieux !

Que dire ? Cette affaire interpelle les responsables des médias, qui doivent tracer des lignes rouges à ne pas franchir. Parce qu’on ne peut pas continuer à s’accommoder de certains comportements comme si de rien n’était. Quand Adama Paris traitait les journalistes de «doulanalistes», Pape Cheikh Diallo, qui animait l’émission Yeewulen pouffait un rire complice. Alors que sa responsabilité lui incombait de la recadrer. Maimouna Ndour Faye, qui a un parcours professionnel respectable, s’est rendue aussi coupable de légèreté. Elle aurait dû ramener à l’ordre son employée, cela lui aurait permis de se dispenser de présenter des excuses apostériori.

Le mal est commis. On doit passer l’éponge certes mais on ne doit pas oublier pour que cela serve de leçons à certains écervelés, qui débitent des propos outrageants pour ensuite se confondre en excuses. On ne peut continuer à entretenir ce sentiment latent de méfiance, qui commence à envelopper notre société, bâtie sur le respect, la considération et la tolérance. Car, on ne peut pas continuer à saper nos valeurs. On ne peut pas continuer aussi à danser au bord de l’abîme au nom de la liberté d’expression. Il faut que ça cesse. Que Dieu bénisse le Sénégal !

   www.laviesenegalaise.com

Mendicité au Séné
Dernière Minute : A