Bandeau Ministère des Affaires Etrangères
HomeActualitéActualité Politique Sénégalaise – Au Parti Socialiste : le rêve ministériel brisé de Cheikh Seck

Actualité Politique Sénégalaise – Au Parti Socialiste : le rêve ministériel brisé de Cheikh Seck

Actualité Politique Sénégalaise - Au Parti Socialiste : le rêve ministériel brisé de Cheikh Seck

Après sept années passées à l’hémicycle, Cheikh Seck espérait devenir ministre après la nomination de Aminata Mbengue Ndiaye à la tête du Haut Conseil des collectivités territoriales. Mais le Ps a plutôt porté son choix sur le Maire de Dakar Plateau, Alioune Ndoye qui a rejoint les verts en 2004.
Alioune Ndoye est le nouveau ministre des Pêches et de l’économie maritime en remplacement de Aminata Mbengue Ndiaye, nouvelle présidente du Haut conseil des collectivités territoriales. Le maire de Dakar Plateau coiffe au poteau son camarade au Parti socialiste : Cheikh Seck.
Le député-maire de Ndindy, président de la commission Développement et aménagement du territoire à l’Assemblée nationale était pressenti pour ce département ministériel. En un mot, ce proche du défunt Ousmane Tanor Dieng devait récolter les fruits de son «bon travail» sur la commission d’enquête parlementaire qui a blanchi Mamour Diallo dans l’affaire des 94 milliards du titre foncier 14/51R.

Dans les couloirs de l’Assemblée nationale, l’appétit de Seck pour ce poste ministériel était devenu un secret de Polichinelle

Cheikh Seck faisait partie des plus grands pourfendeurs de Khalifa Sall. Là aussi, il faut le préciser, il fut le premier à théoriser l’exclusion de l’ex maire de Dakar et consorts des rangs de l’ancien parti unique qui a dominé la vie politique sénégalaise de 1960 à 2000. Avant cela, il s’est battu pour le parti et de tous les combats, il a été présent. Il voit sa jambe fracturée lors des manifestations contre un troisième mandat du président Wade en 2012. Depuis, il marche avec une canne.
Le secrétaire général de l’Union régionale du Ps à Diourbel avait bien ourdi son plan pour se rendre incontournable chez les Verts de Colobane. Écarter tous les rebelles du parti pour se rapprocher davantage de Ousmane Tanor Dieng. Après le départ de Khalifa Sall et Cie acté lors du Bureau politique du 30 décembre 2017, il a continué à faire la pluie et le beau temps à l’Assemblée nationale grâce à sa commission qui concernait une dizaine de ministères. S’il a accepté que celle-ci soit divisée en 3 branches, ce serait pour obtenir une récompense. Rêve brisé. Il y a quelques jours, la presse évoquait un malaise au Ps après la nomination de Alioune Ndoye.

Sur le plan politique, le non choix en faveur de Cheikh Seck peut se comprendre. Khalifa Sall vient juste de sortir de prison et aura à cœur de rependre la capitale lors des prochaines Locales, son fief. Ex proche de l’ex maire de Dakar, Alioune Ndoye serait un bon adversaire pour bloquer un retour en grâce de son ex-camarade. Au grand dam de Cheikh Seck. Qui devra attendre pour entendre M. le Ministre.


 

    ♦ Bocar THIOUNE – laviesenegalaise.com

MATAM - Le Maire de
ACTUALITÉ SÉNÉGAL
Notre Page Facebook