HomeActualitéAccidents de la route : 15% des victimes sont des enfants selon la présidente de l’ONG Laser International

Accidents de la route : 15% des victimes sont des enfants selon la présidente de l’ONG Laser International

Les enfants et les jeunes paient le plus lourd tribu des accidents de la circulation. La tranche d’âge comprise entre 0 et 25 ans compte pour plus de 30% parmi les morts et les blessés dans des accidents de circulation à travers le monde, le Sénégal enregistrant 15% des victimes de moins de 13 ans. Une annonce faite par la présidente de l’ONG Laser International Ndèye Awa Sarr, lors du lancement d’un programme d’éducation routière à l’école dans le but nde sécuriser les établissements les plus exposés à travers un dispositif adapté.

’’Ce programme vise à sécuriser un large périmètre autour des établissements les plus exposés par l’aménagement des espaces environnants en dispositifs sécuritaires’’, a expliqué Ndèye Awa Sarr lors de cette cérémonie tenue à l’école élémentaire de Derklé 3.

Il s’agira pour l’Ong d’amener les élèves à s’imprégner sur la signification des panneaux de signalisation comme le code de la route pour le piéton. Cela se passera par une formation des pairs-relais et la mobilisation des acteurs sociaux autour de cette problématique de la sécurité routière, a indiqué Mme Sarr.

En outre, elle affirme que ce programme d’éducation routière à l’école s’inscrit non seulement en droite ligne avec les “orientations prioritaires” du gouvernement, mais aussi, avec les recommandations des Nations Unies et autres organisations internationales.

L’ONG Laser International a pu sensibiliser plus de 100 mille enfants sur les bases de sécurité routière dans le cadre de ses actions entamées depuis 2012 si l’on en croit à sa présidente.

’’Il faut renforcer la compétence des usagers de la route, car en matière de sécurité, tout le monde doit être impliqué’’, a pour sa part souligné le secrétaire général du ministère des Infrastructures terrestres et du Désenclavement, Modo Kane Diaw.

Il a de ce fait appelé à la mise en place d’un module d’enseignement de 50 heures sur la sécurité routière dans les écoles pour mieux sensibiliser les potaches sur ce sujet.

Nigéria : Muhammadu
Ramadan 2019 – Le