HomeÀ la uneAbdoulaye Diouf Sarr annonce un Centre d’oncologie à Diamniadio

Abdoulaye Diouf Sarr annonce un Centre d’oncologie à Diamniadio


Le ministre de la santé et de l’action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, a annoncé ce jeudi à Dakar, la construction d’un Centre d’oncologie à Diamniadio.

La pose de la première pierre de ce Centre est prévue au courant de l’année 2019 et permettra de prendre en charge la pathologie du Cancer qui crée beaucoup de problèmes aux sénégalais.  

L’oncologie ou cancérologie désigne une spécialité qui étudie et traite les tumeurs malignes. Les pathologies malignes sont en général graves car elles peuvent aboutir à court, moyen ou long terme à une issue fatale. La guérison d’une maladie cancéreuse dépendra en grande partie de la précocité du diagnostic et du traitement.

Le cancer est une maladie à point de départ cellulaire (unité fonctionnelle organique). Les lésions débutent par une prolifération dite anarchique d’une quelconque cellule du corps, aboutissant à un dysfonctionnement tissulaire puis organique.

Chaque cellule assure un rôle spécifique (les hématies transportent l’oxygène, les ovocytes assurent la reproduction…). Aucune cellule n’est immortelle et à la fin de sa vie (apoptose), chaque cellule se sert du phénomène de mitose ou réplication cellulaire pour assurer sa pérennité. Au cours de ces réplications, des modifications peuvent se produire au niveau de l’ADN, support de l’information génétique qui sert de carte d’identité à la cellule. Ces modifications peuvent être anodines et ne conduire à aucune modification particulière des fonctions cellulaires. Il peut cependant arriver qu’une anomalie altère les fonctions de la cellule, ce qui conduit au développement d’un cancer.

Selon Abdoulaye Diouf Sarr, Ministre de la santé et de l’action Sociale, la prise en charge de tous les cancers se fera dans ce centre qui sera érigé à Diamniadio. “Le processus est déjà bouclé et la pose de la première pierre se fera au courant de cette année”, assure la tutelle. Le Ministre s’exprimait lors de la revue annuelle conjointe du PNDS (Plan National de Développement Sanitaire). 

Le Ministre a également annoncé des financements pour relever le plateau médical dans certaines régions du pays. “Nous venons de boucler un partenariat de financements dans six régions pour relever le plateau médical qui impacte sur la santé du maire et de l’enfant, mais aussi pour renforcer et améliorer les services de tous les hôpitaux qui sont dans les zones accidentogènes comme Tambacounda”, a déclaré Abdoulaye Diouf Sarr. Qui ajoute que 2019 sera pour le ministère de la santé, une année pour repositionner la problématique de la prévention de la santé.

               Abdoul BABA

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

Le Nafila de la 11e
Serigne Mboup décla