HomeÉconomieAbdoulaye Daouda DIALLO, Ministre des Finances et du Budget : “le Sénégal figure dans le peloton de tête en Afrique en termes de taux de croissance”

Abdoulaye Daouda DIALLO, Ministre des Finances et du Budget : “le Sénégal figure dans le peloton de tête en Afrique en termes de taux de croissance”

Le Ministre des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda DIALLO a co-présidé ce mardi avec le Représentant Résident de Fmi, l’Atelier de présentation du rapport sur les perspectives économiques régionales de l’Afrique sub-saharienne. Une rencontre organisée par le Fonds Monétaire International (FMI). Ce rapport, qui est publié deux fois par an, au mois d’Avril et d’Octobre, se présente comme un document de référence du FMI sur l’Afrique qui rend compte de l’évolution et des perspectives économiques de la région subsaharienne. Selon le rapport du Fonds monétaire international consacré aux perspectives économiques régionales pour l’Afrique Subsaharienne, la croissance du produit intérieur brut (PIB) du Sénégal devrait atteindre 7,5 % en 2020. Ce rapport présenté par Papa Ndiaye, chef de la division des études régionales au Département Afrique du FMI en présence du ministre sénégalais des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo précise que “le taux de croissance du PIB réel est projeté à 6,9 % en 2019 et devrait passer à 7,5% en 2020”. Il est articulé autour des avantages et des difficultés éventuelles de la mise en place de la zone de libre-échange continentale.Abdoulaye Daouda DIALLO, Ministre des Finances et du Budget

L’objectif de cette rencontre est surtout de faire le point sur la situation économique et sociale des pays. Ainsi, elle constitue un moment privilégié d’échanges centrés sur les défis et les opportunités qui se présentent au continent africain et sur la place qui devrait être le sien dans un monde en constante évolution.

Selon le Ministre des Finances et du Budget, ce document scientifique de référence décrit les grandes tendances de nos économies et constitue, dès lors, un outil incontournable d’aide à la décision pour les pays.

Abdoulaye Daouda Diallo estime que des enseignements peuvent être tirés de ce rapport sur les grandes tendances de croissance à court et moyen termes ainsi que sur les risques pouvant compromettre les performances économiques de l’Afrique subsaharienne.

En effet, “il ressort de l’étude que la reprise économique sur le continent devrait se poursuivre avec un taux de croissance global qui devrait passer de 3% en 2018 à 3,5% en 2019. Toutefois, ces chiffres occultent, évidemment, beaucoup de disparités entre les États”, a soutenu le Ministre.

Poursuivant, il rappelle : “c’est grâce aux résultats probants obtenus par notre pays dans la mise en œuvre de la politique économique et sociale déclinée dans le PSE, que le Sénégal figure dans le peloton de tête en Afrique en termes de taux de croissance et de performances économiques”.

Concernant le renforcement des échanges commerciaux, le rapport a souligné l’urgence de matérialiser l’accord relatif à la Zone de libre-échange continentale pour l’Afrique (ZLECAf).

La coalition Idy2019
Présentation du rap