HomeDÉPÊCHES«15 nouveaux commissariats de police et 22 postes frontaliers seront construits d’ici 2020»

«15 nouveaux commissariats de police et 22 postes frontaliers seront construits d’ici 2020»

Déclaration de politique générale du Premier ministre

Face aux députés de la 13ème législature pour sa deuxième Déclaration de politique générale (DPG), ce mardi, le Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne, a souligné que «la question sécuritaire, reste et doit rester une préoccupation centrale du gouvernement, pour la bonne et simple raison que sans sécurité, il n’y a ni stabilité, ni paix, ni développement».

L’Etat, les familles et les communautés doivent être mieux protégés contre la cybercriminalité et les menaces des réseaux extrémistes et criminels impliqués dans des activités illicites de natures diverses. Des efforts substantiels ont été aussi faits pour la mise en place d’une Cellule de lutte anti-terroriste, la construction de nouveaux commissariats, de postes avancés, de postes et hôtels de police à l’intérieur du pays et au niveau des zones frontalières. Cet effort a été accompagné du recrutement de plus de 5.000 nouveaux personnels de police et de 13.000 Agents de sécurité de proximité, déployés au niveau des services publics, parapublics et des collectivités territoriales. Un cadre d’Intervention et de Coordination interministériel des Opérations de lutte antiterroristes ainsi des Unités spéciales ont été mis en place avec des équipements de dernière génération», a déclaré Mahammed Boun Abdallah Dionne.

Pour le Premier ministre, sur les trois prochaines années, « le gouvernement engagera la construction de 15 nouveaux commissariats de police à Dakar et dans les régions, de 22 postes frontaliers et de nouvelles casernes. Les installations, équipements et moyens de surveillance et d’intervention opérationnelle scientifique et technique des forces de défense et de sécurité seront davantage renforcés. Il est aussi prévu la construction d’une dizaine (10) de Brigades gendarmerie, la réhabilitation de sept (07) casernes et le déploiement d’escadrons de surveillance le long des frontières. Ce programme démarre en 2018».

Pour le Premier ministre, les effectifs des forces de défense et de sécurité seront renforcés «en rapport avec nos impératifs de défense de l’intégrité et de la sécurisation du territoire national dans ses dimensions terrestre, maritime et aérienne, avec le recrutement de 3.800 élèves officiers et élèves gendarmes sur 3 ans, en plus des recrutements dans les forces Armées et la police. En outre, compte tenu du caractère transnational des menaces, la coopération sous-régionale, régionale et internationale sera mieux développée, pour une synergie des actions, notamment dans le domaine du renseignement, de la modernisation des systèmes de surveillance et de contrôle aux frontières, ajouté-t-il.

Concernant la protection civile, Mahammed Boun Abdallah Dionne affirme «qu’il est prévu le relèvement des niveaux d’équipements des services des sapeurs-pompiers par la construction de 20 nouvelles casernes réparties dans onze départements pour rapprocher les moyens aux zones d’interventions. Des mesures de protection civile seront également prises concernant tous les lieux recevant du public, notamment les marchés, qui bénéficieront d’un programme global de modernisation, en relation avec les acteurs économiques et les collectivités locales concernés», a soutenu le Premier ministre.

SENEWEB

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

Partager l'articleShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0Tweet about this on TwitterEmail this to someone
DAKAR-AIBD : Les Dak
267 postes de santé