HomeÀ la une«Le terrorisme ne vaincra pas l’Afrique de l’Ouest» selon le Premier Ministre du Sénégal

«Le terrorisme ne vaincra pas l’Afrique de l’Ouest» selon le Premier Ministre du Sénégal

Le Premier ministre, Mohammad Boun Abdallah Dionne, a déclaré, mercredi à Dakar, que le «terrorisme ne vaincra pas l’Afrique de l’Ouest», faisant remarquer que les pays de la sous-région «sont unis pour faire face à ce phénomène». «Le terrorisme ne vaincra pas l’Afrique de l’Ouest. Les peuples africains sont debout pour faire face à toute tentative de déstabilisation y compris à travers le terrorisme, la violence. Nous ferons face parce que nous sommes unis», a-t-il dit.Premier Ministre Dionne

Le Premier ministre a ainsi réagi après avoir signé le livre de condoléances ouvert à l’ambassade du Burkina Faso à Dakar au lendemain de l’attaque terroriste perpétrée dans le centre de la capitale Burkinabè et qui a fait 18 morts. Le chef du gouvernement était accompagné du ministre de la Culture et de la communication Mbagnick Ndiaye, du porte-parole du gouvernement, Seydou Guèye, et du Secrétaire d’Etat à la communication, Yakham Mbaye.

Mohammad Boun Abdallah Dionne, qui a déploré l’attentat, a indiqué que «l’Afrique de l’Ouest, les pays de la zone de l’Union économique monétaire ouestafricaine (Uemoa), de la Cedeao feront face au terrorisme». «Nous sommes venus pour exprimer au nom du président de la République Macky Sall, au nom du gouvernement et du Peuple sénégalais notre solidarité, notre compassion face à l’expression encore une fois en terre africaine de la barbarie et de l’obscurantisme qui ont frappé le Peuple frère de Burkina Faso», a souligné M. Dionne.

Selon Mohammad Dionne, le Sénégal et le Burkina Faso sont des «peuples unis» par l’histoire, la géographie et la culture. Lundi, le chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall, avait adressé un message à son homologue Burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré, pour «condamner fermement» l’attentat qui a frappé Ouagadougou, rapporte la Présidence sénégalaise. «Suite à l’attentat terroriste survenu à Ouagadougou dans la nuit du dimanche au lundi (…), le Président Macky Sall a adressé un message à son homologue Burkinabè pour condamner fermement cet acte ignoble et lâche contre d’innocentes victimes», lit-on dans le communiqué reçu à l’Aps.

Le chef de l’Etat, qui a présenté «les condoléances émues» du Peuple sénégalais au Peuple frère du Burkina Faso, a exprimé sa «solidarité» au Président Kaboré et «sa profonde compassion aux familles éplorées». Mexene Fenaiche, un Sénégalais d’origine libanaise et son épouse enceinte de 5 mois, font partie des victimes de l’attentat perpétré dimanche soir à Ouagadougou, au Burkina Faso, a appris l’Aps auprès de leur famille.

Agé de 32 ans, le jeune Sénégalais, né Rebeuss à Dakar, gérait un grand magasin Orca dans la capitale du Burkina-Faso. Au moment de l’attentat, le couple se trouvait dans le restaurant «Istanbul», toujours selon la famille. Le père de Mexene Fenaiche, à la tête d’une délégation, se rendra mardi à Ouagadougou pour le rapatriement des corps.

APS

Commentez cet article

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

Partager l'articleShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0Tweet about this on TwitterEmail this to someone
Cession de Tigo à Y
Gouvernance routièr