HomeÉducationHébergement des étudiants : Une cité universitaire de 500 chambres en phase de construction à Fass

Hébergement des étudiants : Une cité universitaire de 500 chambres en phase de construction à Fass

A l’occasion du lancement officiel des activités du « Mois de la prévention des risques professionnels », le directeur général de la Caisse de sécurité sociale (Css), Assane Soumaré, s’est adressé à la presse pour annoncer la réalisation d’une Cité universitaire de plus de 500 chambres à Dakar, plus précisément à Fass.

Les travaux ont démarré depuis l’année dernière. M. Soumaré s’est réjoui de la mise en œuvre de ce projet qui sera réalisé dans le cadre de la politique de promotion des conditions d’études et de séjour des étudiants.

Il a laissé entendre que le chef de l’État, depuis son accession à la magistrature suprême, le 25 mars 2012, n’a jamais raté la moindre occasion pour inviter le gouvernement et l’ensemble de ses partenaires à œuvrer pour une amélioration significative des conditions de vie et d’études des étudiants. Ce programme, a-t-il précisé, permettra aux étudiants d’accéder, dans de très bonnes conditions, à un logement décent pour l’amélioration de leur cadre de vie. Dans cette zone viabilisée et située à quelques encablures de l’Université Cheikh Anta Diop (Ucad), les chambres seront équipées de salles de bain, le système de sécurité sera renforcé et des équipements de base très modernes seront mis en place (aires de détente, commerces, restaurants, infirmerie, etc.).

Le Dg Assane Soumaré a également rappelé que la Caisse de sécurité sociale a déjà mis en place, à Bambilor, un programme immobilier de 345 logements sociaux, édifiés sur des parcelles de 150 mètres carrés et qui sont de type F3 tout carrelé avec 2 chambres, un salon et une salle de bain. Il s’agit d’un titre foncier avec viabilisation et diverses commodités. Les travaux sont presque terminés et seront réceptionnés dans les plus brefs délais.

Le site de Bambilor, a-t-il enfin souligné, disposera d’un système électrique intégré, de routes principales et secondaires bitumées, d’un système très performant d’adduction d’eau potable, de divers équipements sociaux (lieux de culte, poste de santé, écoles

Commentez cet article

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

Partager l'articleShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0Tweet about this on TwitterEmail this to someone
Saër Niang, DG de l
Rapport Amnesty Inte