HomeContributionGuerre larvée entre le maire Aliou Sall et le députe Seydina Fall « Boughazelli »: a qui profite la division à Guédiawaye?

Guerre larvée entre le maire Aliou Sall et le députe Seydina Fall « Boughazelli »: a qui profite la division à Guédiawaye?

LE MAIRE ALIOU SALL ET LE DEPUTE SEYDINA FALL

A Guédiawaye, le fil des législatives de 2017 qui s’approchent a grande vitesse ne rapproche pas davantage les responsables de l’APR, le parti au pouvoir, avec les candidatures spontanées du maire de la ville  Aliou Sall et du député Seydina Fall pour diriger la liste départementale. Depuis quelques semaines, une bataille souterraine et non moins souveraine est engagée entre ces deux mastodontes de la politique à Guédiawaye qui rivalisent d’ardeurs et de facéties pour conduire la tête de liste de l’APR.

Dans ce mélimélo-drame dont se seraient bien passé le parti des républicains, les coups bas volent de tous bords, les fausses rumeurs sont savamment orchestrées via presses interposées,  les débauchages à bras le corps et autant de tentatives d’intimidation sont mis en exergue, le tout, pour le contrôle d’un bastion électoral souvent rebelle, et jusqu’à présent attentive.

Devant tous ces coups de passion ambitieuse, le parti présidentiel se craquelle de jour en jour, amnésique du passé récent du précédent régime au pouvoir, justement déchiré et vidé par un trajectoire similaire qui a fini par le jeter aux abimes. Ne maitrisant rien a Guediawaye où son poids électoral fait à peine 30%, l’APR qui gagnerait à unir ses partisans frustrés devant tant de mépris des populations inquietes de leur situation précaire, risque la débandade à l’orée des législatives.

Alors que Seydina Fall, fils prodique de Guédiawaye, revendique la légitimité de porter la tête de liste de BBY, le maire Aliou Sall, tout puissant frère du président de la République, a fini de convaincre nombres de responsables du parti de l’investir. Il faut croire que l’appétit du pouvoir a fini par avoir raison de l’union de ces deux monstres politiques, jadis alliés.Alors que député « Bougazelli » trouve suicidaire pour la coalition d’investir le maire Aliou Sall, ce dernier qui  bénéficie déjà du soutien des jeunes et des structures du parti (Réf : observateur du lundi 27 février 2017.

En dehors de ces apports significatifs, le maire des maires jouit aussi de renforts de taille qui militent tous en sa faveur. On peut citer entre autres soutiens ceux de Lat Diop, Directeur de l’investissement ; Mame Ibra Ba, Directeur INEAD, Néné Tall, PCA Lonase ; Mère Dieyna Fall, Ambassadrice itinérante… Autant dire que les cadres de Guédiawaye ont fait bloc autour de du président de l’UMS, et entendent engager la bataille pour le contrôle de Guédiawaye.

Dans ce climat délétère, la mobilisation tarde à prendre forme, nombre de militants s’attaquent au bilan du premier magistrat de Guédiawaye qu’ils mettent en cause. Comme dans tout imbrioglio « familial », le feuilleton fournit également son lot d’intox et de rumeurs : « Aliou Sall incarnerait ainsi l’échec assuré s’il est tête de liste……………Seydina Fall comme tête de liste, ça serait un désastre », commentent certains militants tapis dans l’ombre. Mais qui croire ?

A Guédiawaye, l’APR rencontre les pires difficultés pour unifier tous ses leaders existants. Ceux qui devraient incarner une force unie, se débattent dans d’interminables guerres de pouvoir pour prendre possession des commandes en vue des législatives de 2017.

Qui des deux va renoncer finalement à sa candidature ? Attendons que le Président Macky Sall siffle la fin de cette bataille sans merci et qui anime tous les coins et recoins de la ville de Guédiawaye.

Dans cette guerre de position qui est en train de décimer la mouvance présidentielle à Guédiawaye, est-ce une aubaine pour le nouveau Président du « JEF-JEL »  Mouhamed Lamine Bara Cissé dit Baresi ? Ce dernier, natif de Guédiawaye et très populaire, espère déjouer tous les pronostics pour représenter dignement à l’assemblée nationale, la ville qui l’a vu naitre et grandir.


IBRAHIMA DIOUF dit GAYE GAYE

Observateur de la vie politique

Email : ibagayed@yahoo.fr

Commentez cet article

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

Partager l'articleShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0Tweet about this on TwitterEmail this to someone
Aïda Mbodji : "Je n
Baba Maal parle de l