HomeÀ la uneGUEDIAWAYE : Une coalition contre Aliou Sall

GUEDIAWAYE : Une coalition contre Aliou Sall

C’est un front contre Aliou Sall. Lat Diop, Boubacar Vieux Diop du mouvement Grame, Adja Dieynaba Fall, les députés Seydina Fall dit Bougazelly, entre autres, accusent le coordonnateur départemental d’avoir «mis à genou» l’Apr de Guédiawaye, écrit le journal « LeQuotidien » dans sa livraison du jour.Aliou Sall, Maire de Guédiawaye

Ils ont décidé de ne plus faciliter la tâche au frère du Président. «Nous sommes prêts et déterminés. Nous n’allons pas accepter de vivre l’époque des esclaves. C’est fini, Aliou Sall nous a déçus parce qu’il n’a rien fait pour le département. Qu’il se mette désormais dans la tête que nous le combattrons de toutes nos forces», avertit Adja Dieynaba Fall.

Alors que Bougazelly trouve en lui «une personne qui passe tout son temps à prendre les réalisations du chef de l’Etat pour les siennes». Le député précise : «La grande mosquée qui est en train d’être construite en face de la caserne des sapeurs-pompiers est l’œuvre du Président, tout comme le grand jardin public sur les deux voies de Notaire est un projet ‘’Ville verte’’ du ministre de l’Aménagement Diène Farba Sarr. Sans oublier la construction du stade de Ndiarème.» Lat Diop, quant à lui, révèle que Aliou Sall a proposé un véhicule à Boubacar Vieux Diop qui l’a refusé. «Il a cherché à le corrompre. Tous ces gens qui disent que Aliou Sall doit participer aux élections sont des transhumants, des gens affamés que nous avions battus lors des dernières élections et qui sont aujourd’hui auprès de Aliou Sall.

Ils se leurrent parce que même sans Aliou Sall, nous allons gagner à Guédiawaye», jure-t-il. Des propos confirmés par le leader de Grame qui a interpellé le chef de l’Etat. «L’heure est grave, car l’Apr départementale n’est pas prête à faire face à l’opposition. Si le scrutin de tient demain, l’opposition va nous combattre et ce sera la faute à Aliou Sall. Le chef de l’Etat n’a qu’à nous convoquer au Palais et nous dire les candidats à investir pour qu’on puisse démarrer le travail pour la victoire aux élections législatives», a dit M. Diop.

Lat Diop aussi demande à Macky Sall d’enlever son frère de Guédiawaye. «Il est temps que Aliou Sall sache que si on n’avait du respect pour lui, c’est le fait de son frère qui est le chef de l’Etat et du parti», souligne-t-il. il y a une semaine, le chef de l’Etat a reçu une délégation de responsables de l’Apr de Guédiawaye.

Commentez cet article

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

Partager l'articleShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0Tweet about this on TwitterEmail this to someone
Les anciens préside
L’ONG Amnesty inte