HomeÀ la uneFou Malade à Ourossogui : « Rien n’a changé dans le fouta, les jeunes doivent mener la révolution»

Fou Malade à Ourossogui : « Rien n’a changé dans le fouta, les jeunes doivent mener la révolution»

fou-malade-a-ourossogui-rien-na-change-au-fouta-macky-sall-na-pas-travaille

Le rappeur Malal Talla alias Fou malade a appelé samedi dernier les jeunes du fouta, ceux de Matam en particulier à mener la révolution pour un changement réel de leur quotidien.

A Ourossogui où il était à l’occasion de la célébration de la 7e édition de l’anniversaire du groupe de rap « Alphadji Fouta », le rappeur Fou malade constate que « rien n’a changé dans le fouta de 1987 à nos jours ».

Pour Malal Talla, il n’y a absolument rien au Fouta, il faudrait que les jeunes mènent « la révolution » pour que cela change. « Cette situation ne peut pas continuer car ce terroir est gagné par l’exode rural, les jeunes sont à Dakar entrain de cirer des chaussures et d’autres en Afrique à la recherche de gagne de pain » dénonce –t-il.

Appelant les politiques à renoncer aux discours démagogiques pour se mettre au travail et trouver de l’emploi pour ces milliers de jeunes qui n’en disposent pas dans cette partie nord-est du Sénégal, Fou Malade peste qu’il faudrait que le Plan Sénégal Emergent (PSE) prenne en charge les populations du Fouta.

fou-malade-a-matam-ourossogui-avec-les-rappeurs-du-fouta-hommage-aux-detenus

Le rappeur a également profité de la tribune en appelant ses camarades à le rejoindre sur le podium pour sensibiliser les matamois et rendre un vibrant hommage à la population carcérale qui mène une vie difficile derrière les barreaux dans un contexte de la mutinerie de Rebeuss.

Commentez cet article

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

Partager l'articleShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0Tweet about this on TwitterEmail this to someone
DANS L’INTIMITÉ D
Mort du détenu Ibra