HomeÀ la uneAn 5 de Macky Sall : L’autosuffisance en riz en 2017 ratée

An 5 de Macky Sall : L’autosuffisance en riz en 2017 ratée

Production de riz au Senegal - Champs-Agriculture sénégalaise-Riz de la Vallée cultivé

Le gouvernement n’a pas respecté sa promesse d’autosuffisance en riz en 2017. Pourtant, c’est le chef de l’Etat, Macky Sall lui-même, qui avait promis, lors d’une tournée économique dans la vallée, que le Sénégal serait autonome en riz à cette date.

Ainsi, il avait décrété l’importation de 0 kg en 2017. La preuve que le Sénégal est loin d’atteindre cette autosuffisance, dès le début de l’année 2017, des perturbations ont été notées sur le marché du riz. La raison : l’Inde qui est le principal pays pourvoyeur de riz brisé au Sénégal était dans une phase de récolte. “Cet exemple donne une idée de la légèreté des proclamations par-ci et par-là non seulement du Président mais de son ministre de l’Économie, de celui de l’Agriculture, ainsi de suite. Quand ils sont devant la télévision, ils disent ce qu’ils veulent pour faire croire qu’ils sont en train de travailler. Mais quand la réalité les rattrape, on change de discours”, cogne Demba Moussa Dembélé.

Selon le Quotidien « EnQuete », le Sénégal n’est pas autonome en riz, et à côté, la plupart des denrées de première nécessité sont importées. Ainsi, la balance commerciale reste toujours déficitaire. Mais ce qui fait peur le plus à l’économiste Ahmed Lamine Sadji, c’est la surtaxe sur les produits.

D’ailleurs, informe-t-il, cette surtaxe a des répercussions sur la tension sociale, avec des produits qui coûtent excessivement chers comparé à ce qui se fait dans les autres pays de la sous-région. “Nous sommes dans une phase où, si on n’y prend garde, on sera l’un des pays les plus chers au monde.

En tant que pays sous-développé, le Sénégal est excessivement cher. Allez n’importe où dans la sous région, dans les autres pays africains, vous vivrez beaucoup mieux avec les mêmes ressources financières que vous avez au Sénégal”, alerte M. Sadji.

Commentez cet article

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

Partager l'articleShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0Tweet about this on TwitterEmail this to someone
Cinq ans de gestion:
Respect des liberté